Business

STRESS AU TRAVAIL

Les RPS, c’est à dire les risques psychosociaux, sont de éléments à ne pas prendre à la légère par un employeur. En effet, ils peuvent grandement nuire à la bonne marche de la société si une prise en compte et un dialogue ne sont pas instaurés rapidement entre les diverses parties.

Les risques psychosociaux sont causés par divers facteurs. En effet, en fonction du caractère du salarié, certaines pressions hiérarchiques sont plus ou moins bien tolérées. Elles ont souvent trait à la productivité ou le chiffre mensuel à atteindre chaque mois par exemple. L’indépendance et la prise d’initiative mal définies qu’accorde un employeur à son salarié peuvent être également source de stress pour ce dernier.
Les conditions matérielles peuvent aussi occasionner des tensions : un salaire inadéquat, des efforts non reconnus peuvent accentuer un sentiment d’injustice chez l’employé. Tout comme des conditions de travail (locaux vétustes par exemple) jugées indignes peuvent entacher le moral du personnel d’une entreprise.

Ces troubles, ces fragilités face à ces challenges quotidiens au sein d’une compagnie, sont, couramment résumé par un seul mot « stress ». Globalement, quelque soit sa cause, il serait de toute façon préjudiciable à la fois à la santé de l’employé mais également à celle de l’entreprise. Plus les RPS augmentent, plus le turn-over de la masse salariale est important. S’en suit également un désengagement progressif qui se traduit soit par des absences soit par des heures de travail non respectées. Il ne faut cependant pas uniquement incriminer la hiérarchie. En effet, des mauvais rapports entre collègues peuvent tout aussi bien engendrer un stress et un refus progressif de participer au travail d’équipe par exemple.

stress

En fonction des individus, il peut être ressenti plus ou moins intensément et plus ou moins régulièrement. En règle générale, un stress apparaît lorsqu’une personne perçoit une situation comme impossible à gérer ou dépasser avec le peu de moyens qu’elle croit posséder. Bien que tout se passe « dans la tête », ces tensions répétées peuvent endommager aussi bien le mental que la santé physique (hausse de la tension artérielle, eczéma, dépression…). Le stress agit de façon néfaste sur la productivité de l’entreprise elle-même puisqu’il est à la source de nombreux arrêts maladie des salariés.

Afin de mieux détecter et encadrer ces troubles,la direction devra mener une enquête RPS,c’est à dire interroger et ouvrir le dialogue avec ses employés. Il est nécessaire que le salarié se sente légitime d’entamer une discussion si besoin est. Globalement, tout accompagnement quel qu’il soit (un interlocuteur des ressources humaines, coach bien-être lors d’un stage d’entreprise…) aura un premier impact positif sur le niveau de stress d’un salarié. Une écoute attentive doublée de solutions concrètes, peut venir à bout de ces troubles et ramener la santé de l’individu et par conséquent celle de l’entreprise.